Your search results
Posté par Binatkoum on 5 juin 2022
0

L’IMMOBILIER ENTRE PARTICULIERS.

Qu’est-ce que l’immobilier entre Particuliers ?

         Il existe deux façons de vendre ou louer son bien immobilier : Le faire soi-même ou le confier à un professionnel du métier, en contrepartie d’une commission.

          L’immobilier entre particuliers est l’ensemble des transactions de vente et de location gérées par les propriétaires eux-mêmes directement avec leurs acquéreurs ou locataires.

Pourquoi faire de l’immobilier entre Particuliers ?

          Votre bien immobilier est certainement ce qui a le plus de valeur dans votre patrimoine. Le vendre ou le louer vous-même vous permet de :

Pour un bien vendu à 2 Milliards de cts, vous économisez 60 Millions de cts et pour un bien loué à 10 Millions de centimes par mois, vous économisez 10 Millions de centimes par an.

Comment faire de l’Immobilier Entre Particuliers?

Si vous optez pour l’immobilier entre particuliers, vous allez devoir faire vous-même le travail du professionnel de l’immobilier, ce qui ne sera pas de tout repos pour vous, je vous préviens !

          Mais ne vous inquiétez pas,  je suis là pour vous guider et vous apprendre ce qu’il faut faire et comment le faire, donc restez attentifs.

Neuf étapes à suivre pour réussir son projet Immobilier Entre Particuliers.

            Si vous optez pour l’immobilier entre particuliers pour vendre ou louer votre bien, vous allez devoir passer par plusieurs étapes indispensables pour réussir votre projet. 

          Un projet immobilier se doit d’être planifié et organisé, pour cela, je vous cite les neuf étapes à suivre scrupuleusement afin de vendre ou louer votre bien au bon prix et dans les meilleurs délais. 

Etape 1: Constituer un bon dossier administratif.

          Je vous cite les documents que vous devez avoir afin de conclure une vente foncière ou immobilière. Certains sont obligatoires et d’autres sont conseillés par Binatkoum :

  • Le livret foncier si votre bien est situé dans une zone cadastrée. OBLIGATOIRE.
  • L’acte de propriété si votre bien est situé dans une zone non cadastrée. OBLIGATOIRE.
  • Le certificat négatif. OBLIGATOIRE
  • La Frida pour les héritiers. OBLIGATOIRE 
  • Une procuration pour le signataire si les héritiers ne veulent pas tous se déplacer chez le notaire. CONSEILLEE
  • Le certificat de conformité pour les biens immeubles individuels. OBLIGATOIRE
  • Le certificat d’urbanisme pour les terrains proposés à la vente ou au partenariat. CONSEILLE
  • Les plans d’architecture. CONSEILLE
  • Et bien évidemment, votre pièce d’identité et votre extrait de naissance. OBLIGATOIRES

          Je vous promets un prochain article ou je vous détaillerai tous ces documents, mais aussi,  pourquoi, comment et où les obtenir.

Etape 2: Préparer son bien immobilier.

          Préparer votre bien à la vente ou à la location lui donnera plus de la valeur sur le marché de l’immobilier et vous permettra de trouver rapidement, facilement et au bon prix votre acquéreur.     

Mais que faut-il faire pour cela ?  Et comment le faire ?

  • Le nettoyer, Eh oui, faire le ménage, tout laver et tout dégraisser.
  • Le repeindre dans des couleurs neutres telles que le blanc et le beige. Vous allez devoir vous séparer des murs jaunes ou verts que vous aimiez tant. Vos visiteurs doivent pouvoir se projeter chez vous avec leurs propres couleurs. En plus, les couleurs neutres sont inspirantes et donnent une sensation d’espace et de luminosité.
  • Réparer ce qui ne fonctionne pas, les fils électriques qui traversent le salon et les chambres, les ampoules qui pendent au plafond, les prises arrachées, les tringles derrière les portes qui attendent d’être accrochées et bien plus.

Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle !!!       

  • Désencombrez votre maison, enlevez les bibelots entassés, les meubles encombrants, les décorations. Aérez votre maison et rendez la neutre pour laisser place à l’imagination de vos visiteurs pour qu’ils puissent se projeter chez vous.

          Dans certains cas, vous allez devoir casser quelques murs que vous avez bâtis pour répondre à votre mode de vie qui n’est pas forcément celui de tout le monde.          

  • Entretenez les parties communes s’il s’agit d’un appartement et les parties extérieures telles que le jardin et la piscine, quand il s’agit d’une maison.
  • Rangez vos balcons et terrasses qui ont souvent tendance à se transformer en débarras et aménagez-les.

          Tout ceci a un nom, le Home staging, qui consiste à mettre en valeur votre maison grâce à de petits travaux efficaces et peu couteux afin de bien vendre ou  louer votre bien si inestimable à vos yeux.

·        Et si je ne faisais pas tout cela ? Je ne veux ni dépenser de l’argent ni perdre du temps, que se passera-t-il ?

          Si vous présentez à vos visiteurs une maison qui n’est pas à leur goût ou qui n’est pas entretenue, vous aurez trois types de réaction. 

  • La première sera la fuite des visiteurs, qui auront peur des vices cachés et des travaux qu’ils peuvent engendrer.
  • La seconde sera toujours la fuite, parce que votre maison est encombrée et ou sale ce qui a dû leur donner une sensation d’étouffement et de rejet.
  • Et la troisième sera celle des visionnaires opportunistes qui profiteront de ces défauts pour négocier votre prix de vente au plus bas.

          Trois réactions de visiteurs que je vous  recommande vivement d’éviter si vous voulez réussir votre projet immobilier.

Etape 3: Faire une bonne estimation de son bien.

          Si vous surestimez votre bien, il ne sera ni vendu ni loué,  tout du moins, vous allez traîner votre projet dans le temps et vous serez découragé.

          Si vous le sous-estimez, vous le vendrez rapidement mais vous serez financièrement perdant. C’est pour cela que votre bien doit être estimé à sa juste valeur.

          Vous devez faire votre estimation au mètre carré (m²) avant de calculer le cout totale de votre bien. (prix/m²*surface).

Mais, comment faire ?

Deux actions sont à mener pour réussir l’estimation de votre bien immobilier :

  1. Vous allez vous renseigner sur les prix demandés par des particuliers, pour des biens similaires au vôtre et dans votre quartier en consultant les sites immobiliers et la presse écrite.
  2. Vous allez vous renseigner sur les prix des biens similaires au vôtre, dans votre quartier et vendus ou loués courant l’année précédente et là ce sera par le biais du bouche à oreille et des notaires.

          Une fois renseigné, vous majorerez légèrement votre prix pour laisser place à une marge de négociation à vos clients potentiels car nous aimons tous négocier avant d’acheter quoi que ce soit, n’est-ce pas ?

          Cette majoration va dépendre de l’état du marché et donc de l’offre et la demande. Si le marché de l’immobilier est difficile, comme c’est le cas aujourd’hui, évitez de majorer.

Etape 4: Prendre des photos de son bien.

          Vous avez bien préparé votre bien et l’avez estimé à sa juste valeur. C’est le moment de le prendre en photos.

          Les photos de votre bien sont la vitrine de votre annonce immobilière. Réussies, elles attirent les visiteurs, ratées, elles les repoussent. C’est aussi simple que ça.

Quelques conseils pour réussir vos photos immobilières :

  • Ne trichez pas, ne retouchez pas vos photos, elles doivent refléter la réalité de votre bien. Evitez les avis négatifs sur votre annonce.
  • Prenez vos photos sous les bons angles.
  • Prenez vos photos au moment où votre bien est le plus ensoleillé de la journée.
  • Prenez en photos les vues de votre maison si elles sont particulières, vues sur la baie d’Alger ou sur un parc. Mettez en valeur l’absence de vis-à-vis.
  • Mettez en valeur les espaces extérieurs, balcon, terrasse, jardin et piscine.
  • Montrez les particularités de votre bien telles qu’un grenier ou une mezzanine.

Etape 5: Opter pour la visite virtuelle de son bien.

          Si vous ne vivez pas dans le pays où se trouve votre bien ou si vous ne voulez pas perdre de temps avec les visites inutiles, optez pour la visite virtuelle de votre bien.

            La visite virtuelle est une projection en 3D interactive qui permet de simuler la visite d’un bien. L’idée est de vous permettre de vous déplacer à l’intérieur de l’espace sur 360 degrés comme si vous y étiez. 

          Intégrée à votre annonce immobilière, elle permet à vos futurs acquéreurs de visiter votre bien à partir de leurs canapés, sans se déplacer. Vous n’aurez donc que des visiteurs vraiment intéressés.

          Actuellement, les locations se font de plus en plus sur la base des visites virtuelles et les ventes ne tarderont pas à suivre.

Etape 6: Rédiger et diffuser son annonce.

          Votre bien est prêt à être mis sur le marché de l’immobilier, son prix est estimé, les photos sont prises, voir même une bonne visite virtuelle réalisée par un professionnel.

          Le moment est venu pour vous de le proposer sur un site immobilier spécialisé dans l’immobilier entre particuliers tel que Binatkoum.com

Pour cela, vous devez rédiger et diffuser votre annonce immobilière.

Mais comment faire pour rédiger une annonce qui va attirer et intéresser les acquéreurs ?

Quelques règles s’imposent :

1- Soyez honnête, ne mentez pas sur votre bien même s’il a une valeur sentimentale pour vous.

2- Donnez les informations sur votre bien:

  • Le type de bien, la surface, le nombre de pièces.
  • Les points forts de votre bien.
  • Sa situation et les points fort du quartier et de l’environnement.

3- Faites des phrases claires et concises. 

Une fois votre annonce rédigée, vous la diffusez sur les sites immobiliers et les journaux. 

Etape 7: Gérer les contacts et les visites.

          Votre annonce est diffusée, vous allez commencer à recevoir des appels et des e-mails de vos acquéreurs.        Avant de programmer les visites vous allez devoir faire le tri dans la liste des acquéreurs potentiels.     

          Profitez de leurs appels téléphoniques pour leur poser un maximum de questions afin d’être sûr que votre bien correspond vraiment à ce qu’ils recherchent. Ceci vous évitera les visites inutiles. 

Le tri étant fait, je vous donne quelques conseils pour réussir les visites de votre bien.

  1. Préparez votre bien pour les visites. Rangez et nettoyez son intérieur et aménagez son extérieur.
  2. Si vous n’y habitez pas, soyez toujours le premier sur les lieux et accueillez vos visiteurs avec le sourire.
  3. Aérez les pièces et apportez le plus de lumière possible. Ouvrez les volets et allumez quelques lumières si la journée est pluvieuse.
  4. Décidez au préalable d’un ordre de visite des pièces et ne le changez pas au cours de la visite afin d’éviter de repasser par les mêmes pièces. Une visite immobilière doit être simple et fluide.
  5. Commencez les visites par les pièces de vie principales, la cuisine, le séjour et la salle à manger. Poursuivez avec les chambres et la salle de bain. Finissez la visite en revenant sur la pièce principale afin de laisser à vos acquéreurs la meilleure image qui soit avant leur départ.
  6. Présentez votre bien, annoncez les surfaces des pièces, parlez des travaux que vous avez entrepris, indiquez les équipements fournis lors de la vente (meubles, placards, appareils électroménagers…).
  7. Mettez en avant les atouts de votre bien immobilier, situation géographique, proximité des écoles, des transports, des commerces …

Personne n’est mieux placé que vous pour présenter votre bien en le mettant le plus en valeur.

  1. Les acquéreurs ont toujours besoin d’un peu de temps pour se décider. Proposez-leur une deuxième visite sans vous et retirez-vous dans la cuisine ou le jardin. Dites-leur que vous êtes juste à côté s’ils ont des questions.
  2. Vos acquéreurs ont certainement besoin de visiter d’autres biens pour faire leur choix. Offrez-leur la possibilité de venir visiter de nouveau votre maison s’ils le souhaitent.

Etape 8: Négocier le prix et accepter une offre.

En partant du principe que vos acquéreurs vont visiter plusieurs biens similaires au votre avant de vous faire une offre, ils vont négocier votre prix sur la base de :

  • Le prix des autres biens visités.
  • Les points faibles de votre bien.
  • Les éventuels travaux de rénovation.
  • L’état du marché immobilier (L’offre et la demande).
  • La date de mise en vente de votre bien.
  • Leur budget d’achat immobilier.
  • Leur capacité d’emprunt.

        Vous devez donc prendre en considération tous ces points ainsi que la majoration que vous aurez appliquée, au préalable, à votre prix de vente pour plafonner votre marge de négociation qui, généralement, ne dépasse pas les 5%.

        Une fois le prix de vente de votre bien négocié et fixé, vous allez accepter l’offre de votre futur acquéreur.

Etape 9: Le rendez-vous chez le notaire.

En partant du principe que vos acquéreurs vont visiter plusieurs biens similaires au votre avant de vous faire une offre, ils vont négocier votre prix sur la base de :

  • Le prix des autres biens visités.
  • Les points faibles de votre bien.
  • Les éventuels travaux de rénovation.
  • L’état du marché immobilier (L’offre et la demande).
  • La date de mise en vente de votre bien.
  • Leur budget d’achat immobilier.
  • Leur capacité d’emprunt.

        Vous devez donc prendre en considération tous ces points ainsi que la majoration que vous aurez appliquée, au préalable, à votre prix de vente pour plafonner votre marge de négociation qui, généralement, ne dépasse pas les 5%.

        Une fois le prix de vente de votre bien négocié et fixé, vous allez accepter l’offre de votre futur acquéreur.

Le jour de la signature :

Etape 1 : L’acheteur dépose 1/5 du montant de la transaction au trésor public. Après une durée de 31 jours, le vendeur récupère un chèque du montant de ladite somme auprès du notaire.

Etape 2 : L’acheteur et le vendeur signent l’acte de vente.

Etape 3 : Le vendeur paye au notaire 2,5 % du montant de la transaction qui représente la moitié des frais d’enregistrement de l’acte de vente, 1% du montant de la transaction qui représente les frais de publicité foncière et 1% du montant de la transaction qui représente les frais de notaire. Ce qui fait un total de 4,5 % du montant de la transaction.

Une fois l’acte enregistré et publié, le vendeur le récupère chez le notaire.

         Toutes mes félicitations, vous avez réussi votre projet de vente immobilière entre particuliers.

        J’ai voulu un article de blog clair, exhaustif et pertinent, j’espère avoir atteint mon objectif en vous apportant toutes les informations nécessaires.

       Si vous avez des questions, vous pouvez me les poser. J’ai mis à votre disposition une page de contact ainsi qu’un tchat en direct sur mon site Binatkoum.com. Je répondrais à vos questions du mieux que je pourrais.

Je reste à votre écoute.

A bientôt !

Wided, la fondatrice de Binatkoum

A voir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Plus d'annonces